/logiciels/TextWrangler

TextWrangler

Cette partie présente quelques manipulations importantes pour ce cours avec TextWrangler.

TextWrangler et l'encodage

En particulier, TextWrangler est intéressant pour manipuler l'encodage des fichiers.

Par exemple, si un fichier est lu dans un encodage alors qu'il était codé avec un autre encodage, il suffit de demander à le réouvrir avec l'encodage d'origine (dans le menu Fichier...).

Parfois un fichier est re-encodé à l'ouverture dans un autre encodage que son encodage d'origine, mais on ne sait pas lequel. Il suffit généralement d'essayer de ré-ouvrir le fichier avec l'un ou l'autre des encodages les plus courants ( Mac OS Roman ou ISO LATIN 1 ou UTF-8, no-BOM ... ). On ne peut accéder à cette fonctionnalité que si le contenu du fichier en question n'a pas été modifié depuis la dernière sauvegarde. On voit qu'il n'a pas été sauvé quand le centre de la petite lumière rouge qui matérialise le bouton de fermeture du fichier contient un point noir plein. S'il contient un losange, c'est que seul la position du curseur à changé entre la dernière sauvegarde et l'état courant du fichier.

Lorsque les caractères accentués sont affichés correctement dans TextWrangler, il ne reste plus qu'à choisir le codage dans lequel encoder pendant la sauvegarde (en bas de la fenêtre à gauche, à côté de la possibilité de choisir le langage informatique dans lequel est écrit le contenu du fichier pour lui appliquer une coloration syntaxique adaptée). On peut aussi choisir cet encodage à travers la boite de dialogue associée à la fonctionnalité d'enregistrement du fichier par l'item de menu Enregistrer sous....

Dans le bas de la fenêtre, on peut aussi spécifier comment seront encodés les retours-charriot : comme dans Unix (LF = line field), comme sous Mac (CR = charriage return), comme dans Windows (les deux : CRLF), ou encore si on doit encoder en unicode la représentation du passage à la ligne.

remonter revenir
LicPro - PAGORA